Date de création : mardi 5 juillet 2016 16:05
Date de modification : mardi 13 juin 2017 16:02
La corrélation entre indices a disparu

A cause du Brexit notamment, la corrélation entre indices n’existe plus. Elle l’était déjà beaucoup moins depuis que la guerre des devises avait lieu alors que ces dernières règnent en maitres pour déterminer la sous/sur performance d’un indice par rapport à un autre. Et qui décide en grande partie de la direction des devises : les banques centrales. En l’occurrence, les indices à Wall Street restent clairement dominateurs, beaucoup moins en Zone Euro alors que l’un des plus faibles reste le Nikkei. L’indice FTSE lui explose seul ses plus hauts !

Wall Street

Les indices américains après cette frayeur du Brexit ont déjà rattrapé tout leur retard et ne sont plus qu’à quelques encablures de leurs plus hauts historiques.

L’indice S&P500 certes se heurte à cette fameuse résistance qui semble infranchissable des 2130 pts, mais qu’est-ce qu’il l’en empêchera de les franchir avec à la clé certainement beaucoup d’ordres d’achat en attente de tous ceux qui ont encore beaucoup de Cash. 2040 pts reste la zone support clé de ces prochaines semaines voire mois alors que seule la rupture des 1810 pts mettrait en péril la tendance de Long terme haussière. Autant dire que ce n’est pas demain la veille !

L’indice Dow Jones est bien évidemment dans la même situation, toujours dans ce canal ascendant Weekly. Pas d’alerte majeure tant que les 16000 pts ne seront pas enfoncés pour enrayer la dynamique de long terme. A moyen terme, c’est 17 000 pts qui devront être préservés.

Donc dans le contexte actuel, l’inscription des nouveaux plus hauts historiques reste notre scénario privilégié à Wall Street. Bien évidemment, cette semaine auront lieu les publications ADP et NFP avec une réunion du FOMC mercredi soir. Est-ce que la FED va revoir à plus tôt sa hausse des taux alors que le Brexit a été voté ? Que les chiffres macroéconomiques ne sont pas exceptionnellement bons ? Sans doute que non, et en l’absence de surprise cette semaine, la tendance de fond devrait se poursuivre.

 

Zone euro

CAC 40 et DAX ont tous deux été perturbés avec ce Referendum dont le résultat était finalement inattendu. Le temps de faire tourner la tête des investisseurs, des plus prudents jusque-là pour leur permettre de revenir sur des dossiers à bon compte qui ont perdu plusieurs dizaines de pourcents pour certains, de reconstituer les portefeuilles et laisser finalement intacts tous les supports Daily qui étaient simplement les plus bas annuels. Ces derniers n’ont même pas cédé alors qu’on aurait clairement pu s’attendre à une véritable purge sous ces zones clés !

Ce rebond en quelques jours Post-Brexit laisse désormais place à un range Daily sur CAC et DAX qui tous deux devront s’affranchir de leurs MM20 Daily respectives et ainsi considérer que le mouvement de déception et d’inquiétude après le Brexit soit oublié. Sauf que ce n’est pas le cas, raison pour laquelle nous resterons plus que prudents sur les achats Moyen terme et Swing sur ces indices-là.

Au contraire, on pourrait même exploiter leur faiblesse par rapport aux US pour passer vendeur sur ces derniers et rester acheteurs aux US.

Le CAC40 devra donc passer les 4300 pts ces prochaines semaines, et ne pas sombrer sous 3900 pts sous peine d’assister cette fois à une véritable tendance de fond baissière. Nous rappelons qu’il est dans un range de moyen terme entre 4600 et 3900 pts après la sortie par le bas d’une tendance de fond haussière.

En effet, avant de passer d’une tendance affirmée à une autre, il y a toujours une phase de neutralité et d’observation, comme c’est le cas finalement depuis des mois.

 

L’indice DAX lui, moins soumis aux aléas du secteur bancaire comme le CAC 40, surperforme légèrement son homologue français. Là aussi en range de moyen terme entre 10400 et 8800 pts, il est phase de neutralité à moyen terme qui risque durer des mois.

Par conséquent, plutôt que d’anticiper dans quel sens il en sortira, mieux vaut privilégier les achats proche de la borne basse, des ventes proche de la borne haute avec des stops et donc des invalidations de stratégies évidentes.  

La notion de sousperformance de la Zone euro provient du fait que l’euro reste relativement fort par rapport au dollar US notamment. La politique ultra accommodante de Mario Draghi, président de la BCE, n’a pas provoqué de tendance baissière forte sur la paire Euro Dollar. Au contraire, la paire reste ferme, non loin finalement de la borne haute de la phase de consolidation dans laquelle elle évolue depuis un an et demi maintenant ! Et cette vigueur de l’euro pèse clairement sur la compétitivité de nos entreprises exportatrices.

FTSE

Panique vendeuse Post-Brexit, panique acheteuse quelques jours plus tard ! Le FTSE a certainement nettoyé beaucoup de certitudes alors qu’il n’a finalement même pas rallié ses plus bas annuels qui étaient à 5500 pts. Puis les plus hauts annuels ont été explosés alors que l’indice était dans un range depuis 9 mois.

6400 pts sera la zone clé à surveiller sous laquelle tous les acheteurs depuis devront reconsidérer leurs positions et une nouvelle entrée en range comme pour ses homologues de la zone euro.

Le FTSE a profité de la chute considérable de la livre Sterling qui elle ne donne absolument pas de signal de reprise ou de rebond technique. Et cette situation pourrait durer des semaines voire des mois tant que les marchés n’auront pas plus de réponses au manque de visibilité sur la suite des évènements au Royaume-Uni et de ses conséquences sur l’union européenne, ou le reste du monde. De toute évidence, la BoE mettra tout en œuvre pour « sauver » l’économie quitte à injecter des centaines de milliards de Livre Sterling, à l’image de ses homologues FED, BOJ et BCE.  

Nikkei

A l’inverse même de la Livre Sterling et de la situation du Royaume-Uni, le Japon souffre d’un Yen toujours plus fort. L’euro contre Yen est à un plus bas depuis 2013, le Dollar US contre Yen au plus bas depuis 2014. Avant que la situation ne s’inverse, il faudra qu’au moins la Banque centrale du Japon intervienne une énième fois en proposant un nouveau QE, entre autres.

Cette force du Yen a d’autant plus été renforcée par la chute des indices. Cela reste une valeur considérée comme refuge. Et alors que les indices européens ont repris de leur vigueur, aussi faible soit-elle, les paires en Yen n’ont que peu suivi le mouvement.

Le Nikkei en souffre et lui reste collé sur ses plus bas annuels. Certes, tout comme tous les autres indices, ils n’ont pas été enfoncés après l’annonce du résultat du Referedum anglais, mais il est encore loin de sa MM20 Daily contrairement aux indices européens.

Attention donc à ce que les 14 800 pts, ne soient enfoncés ces prochaines semaines si bien évidemment la BoJ reste silencieuse. Et quand bien même la BoJ intervient encore, attention à ne pas céder tête baissée à une éventuelle panique acheteuse.

Pour le moment, aucun signal de reprise sur le plan technique même en Daily, puisque les 15800 ne sont pas franchis. C’est ce seuil qui sera important à franchir à court terme dans un premier temps pour reconsidérer notre position d’écart total d’achat de l’indice japonais.

Conclusion

Absence totale encore plus que précédemment de corrélation entre ces indices. Les plus expérimentés pourraient même envisager de se placer Long à Wall Street, Short Nikkei et short indices européens. Bien évidemment, ce plan pourrait être invalidé du jour au lendemain s’il y a changement important des discours et des actions des politiques monétaires des banques centrales.

Ce sont finalement elles qui entretiennent encore la direction sur les devises et donc sur les indices. La guerre des banques centrales est donc bien loin d’être terminée et il faudra composer avec elle, dans leur sens tout en restant réellement prudent sur d’éventuelles convictions fortes.

Nous pensons même que dans ce contexte, s’il dure, que les indices américains sont capables d’inscrire de nouveaux plus hauts historiques sans qu’en Zone euro, les plus hauts ne serait-ce qu’annuels soient franchis ! C’est la raison pour laquelle, mieux vaut déjà toujours rester réellement focalisé sur l’indice que l’on trade, ne pas attendre une confirmation d’un indice d’une autre zone géographique pour investir sur un autre, et au contraire, mieux vaut faire confiance, jusqu’à preuve du contraire, à cette notion de sur/sous performance, c’est-à-dire privilégier les achats sur les indices américains et les ventes sur les indices européens et japonais … là encore jusqu’à ce qu’une banque centrale en décide autrement.

Aucun commentaire pour l'instant

Connectez vous pour laisser un commentaire

Interactiv Trading

Les informations disponibles sur les pages Internet suivantes de la société Interactiv Trading s’adressent exclusivement aux personnes qui ont leur résidence permanente en France et ne peuvent être diffusées en dehors de la République Française.

Elles ne s’adressent expressément pas aux personnes se trouvant dans des pays ou étant soumises à un système juridique où la publication d’informations concernant les CFD, les futures, les devises, les cryptomonnaies et les actions est interdite. Ces personnes ne sont pas autorisées à utiliser ces pages Internet. Cela s’applique notamment aux personnes ayant la citoyenneté américaine, canadienne ou britannique ou résidant aux États-Unis d’Amérique, au Canada ou au Royaume-Uni et également aux ressortissants américains au sens du règlement S du United States Securities Act (Loi américaine sur les valeurs mobilières) de 1933, tel que modifié.

Les informations, notamment les informations sur les CFD, les futures, les devises, les cryptomonnaies et les actions ainsi que les préparations/publications ou évaluations de titres, sont fournies à titre d’information uniquement. Elles ne constituent ni une recommandation individuelle d’investissement, ni une invitation à souscrire ou une offre d’achat ou de vente de valeurs mobilières ou d’autres instruments financiers. Elles visent simplement à faciliter une décision d’investissement indépendante de la part de l’investisseur et ne se substituent pas aux conseils destinés aux investisseurs ou axés sur l’investissement. Si vous souhaitez les recevoir, veuillez contacter votre conseiller en investissement. Les informations sur les produits élaborées avant l’entrée en vigueur de la directive MiFID ont été établies conformément à l’ancienne situation juridique et ne sont donc pas conformes aux normes actuelles de la directive MiFID.

Les Contenus du Site Interactiv Trading s’adressent à des investisseurs disposant des connaissances et expériences nécessaires pour comprendre et apprécier les informations qui y sont développées.

L’investissement sur les marchés financiers implique des risques et peut engendrer des pertes supérieures au capital. Le Client est seul responsable de l’utilisation de l’information fournie, sans recours contre la Société. La Société n’est pas responsable en cas d’erreur, d’omission, d’investissement inopportun ou d’évolution du marché défavorable aux opérations réalisées.

La Société met à disposition des informations générales qui ne tiennent pas compte des objectifs, de la situation financière ou des besoins du Client. Le Client ne doit donc jamais spéculer avec un capital qu’il ne peut pas se permettre de perdre.

Dans le cas où la responsabilité de la Société serait retenue à l’égard d’un Client, sa responsabilité ne saurait excéder le montant total des sommes effectivement versés par celui-ci pour accéder aux Services et à l’information fournie.

Nous préconisons de ne jamais utiliser d'effet de levier. Toute personne qui pense devenir riche grâce au trading avec un petit capital se trompe. Si on vous dit que vous pouvez devenir riche grâce au trading ou vivre de votre trading, alors fuyez, il s’agit certainement d’une escroquerie et / ou arnaque. Ce dernier doit rester une passion en parallèle de votre activité principale. Ce n'est ni un jeu ni un pari. La patience, la rigueur, le travail, le timing et la discipline sont les maîtres mots de la réussite. Formez vous avant tout !

Interactiv Trading n’est en aucun cas un site de conseil. Interactiv Trading est simplement destiné à donner une vue approximative des marchés financiers qui résulte d’un long travail de recherches. Interactiv trading a décidé de partager ces informations. Chacun peut les utiliser comme bon lui semble.

Avertissement sur les risques : Le trading peut vous exposer à des risques de pertes supérieures aux dépôts et ne convient qu'à une clientèle avisée ayant les moyens financiers de supporter un tel risque. Ce site n'est en aucun cas une offre de conseil en investissement ni une incitation quelconque à acheter ou vendre des instruments financiers. Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l’effet de levier.

Trader le Forex et/ou les CFD’s implique un niveau de risque élevé, et peut ne pas être approprié car vous pouvez subir des pertes supérieures à votre dépôt. L’effet de levier peut être en votre défaveur. Vous devez être conscient et avoir une compréhension complète de tous les risques associés au marché et au trading. Parallèlement, la société Interactiv Trading insiste et vous déconseille fortement toute utilisation de l'effet de levier en Trading. Il est à éviter absolument.

Le trading peut vous exposer à des risques de pertes supérieures aux dépôts et ne convient qu'à une clientèle avisée ayant les moyens financiers de supporter un tel risque. Ce site n'est en aucun cas une offre de conseil en investissement ni une incitation quelconque à acheter ou vendre des instruments financiers.

InteractivTrading peut être amené à produire des commentaires d’ordre général qui ne constituent pas des conseils en investissement et ne doivent pas être interprétés comme tels. Veuillez recourir aux conseils d’un conseiller financier extérieur. InteractivTrading décline toute responsabilité pour les erreurs, investissements inopportuns, inexactitudes ou omissions et ne garantit pas l’exactitude ou le caractère complet des informations, textes, graphiques, liens ou autres éléments contenus dans cette documentation. Toute information et toute mise à disposition sur le site Interactiv Trading ont un caractère privé. Elles ne doivent en aucun cas être transmises à un quelconque tiers.

Les CFD sont des instruments complexes et présentent un risque élevé de perte rapide en capital en raison de l'effet de levier. Entre 70.24% et 89% des comptes de clients de détail perdent de l'argent lors de la négociation de CFD. Vous devez vous assurer que vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent. Compte risque limité.

IVT participe au Programme Partenaires (IG, Xtb, Jfdbank, Etoro, Admiralmarkets, Fxcm, Lynx), un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers https://www.ig.com/fr, https://www.xtb.com/fr, https://www.admiralmarkets.com/fr, https://www.jfdbank.com/fr, https://www.etoro.com/fr, https://www.admiralmarkets.com/fr, https://www.fxcm.com/fr, https://www.lynxbroker.fr

Bien cordialement,
L'équipe Interactiv Trading.


J'ai lu et j’accepte toutes ces conditions pour continuer sur la page du service VIP IVT
ou
Je n'accepte pas et je reviens sur la page d'accueil.

Se connecter


Pas encore de compte ?

Créer un compte

Interactiv Trading


  • Accès à la communauté IVT
  • Accès gratuit à des sessions d'IVT LIVE
  • Accès à tous les trades produits de bourse d'IVT ACTIONS
  • Accès aux offres exclusives réservées aux membres
  • Et plein d'autres surprises à venir ...